Accueil Actualités Nord-Kivu : le PASA lance les travaux de construction des entrepôts en faveur de ses bénéficiaires pour faciliter notamment l’entreposage de leurs produits
Nord-Kivu : le PASA lance les travaux de construction des entrepôts en faveur de ses bénéficiaires pour faciliter notamment l’entreposage de leurs produits
photo d'ulistration

En vue de faciliter les producteurs agricoles à stocker leurs productions dans de bonnes conditions après la récolte, le projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) décide de leur construire des entrepôts. C'est le ministre national de l'agriculture, Désiré Birihanze qui a d'ailleurs procédé, ce lundi 4 octobre 2021 à Goma (Nord-Kivu), à la pose de la première pierre pour la construction de ces entrepôts, en présence du gouverneur militaire du Nord-Kivu et de plusieurs autres personnalités. Ces ouvrages qui seront construits concomitamment dans les cinq territoires bénéficiaires du PASA-NK serviront de centre de rencontre entre les petits producteurs et les consommateurs.

 

Les entrepôts seront construits dans les 5 territoires du Nord-Kivu où est exécuté le projet PASA NK, dont Rutshuru, avec les filières  maïs et café, Beni où se développent  les filières riz et café,  Lubero avec la filière pomme de terre ainsi que Masisi et Nyiragongo avec la filière pomme de terre.

Le premier entrepôt à être construit est celui Goma, avec une capacité de 500 tonnes pour entreposer les pommes de terre produites par les agriculteurs du territoire de Nyiragongo. Ces ouvrages serviront de pont entre les consommateurs et les producteurs. 

« Ce sera une série d’entrepôts qui seront installés sur l'ensemble des territoires concernés par le projet. Ces entrepôts ont un grand rôle à jouer. C'est pour la collecte des produits des petits producteurs pour qu'ils soient à côté du marché et que cet entrepôt soit un point de rencontre entre les acheteurs et les producteurs et cela contribue de ce fait même à déverser  les revenus monétaires dans les ménages des petits producteurs que nous accompagnons par ce projet » a dit Daniel Bunambo, coordonnateur national ai du PASA NK.

Le projet accompagne 28 400 producteurs dont 5 000 dans la filière maïs, 4 000 dans la filière pomme de terre, 5 600 dans la filière riz et 13 800 producteurs dans la filière café, dans l'objectif d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des ménages des petits producteurs.

« Avec la construction de cet entrepôt, cela va faciliter la vente des pommes de terres produites par ces petits producteurs et ainsi permettre à ces derniers  aux prix rémunérateurs » a dit Sage Masinda, secrétaire exécutif du syndicat pour la défense des intérêts des paysans (SYDIP), qui encadre les producteurs de la pomme de terre dans les territoires de Masisi, Nyiragongo et Lubero. 

En 2022, le projet va s'atteler sur l’aménagement des routes de desserte agricole grâce au financement de l’organisation internationale des pays producteurs du pétrole (OFID) avec comme exécutant, l’Office des voies de desserte agricole (OVDA). 

 

« Le gouvernement des warriors s’attelle à résoudre toutes ces questions (Ndlr : liées au mauvais état des routes de desserte agricole). C'est comme ça que nous avons lancé le projet de développement de 145 territoires que nous avons dans le pays. Une cagnotte de 100 millions USD va être éjectée dans les territoires. Donc, ça servira à développer les routes de desserte agricole » a pour sa part promis Désiré Birihanze Nzinga, ministre de l'agriculture.

 

 

Lancé en novembre 2021, avec le financement du fonds international de développement agricole (FIFA), le PASA NK poursuit comme objectif de développement, l'amélioration de la productivité et la rentabilité de quatre cultures pratiquées par les petits producteurs qui sont le maïs, le riz, la pomme de terre et le café arabica.  

Publié par la rédation OVDA

le 12 septembre 2023